Bouquet

envie d'offrir des fleurs... et ce Bouquet de DesnosTrois pensées trois coquelicots trois soucis Trois soucis trois roses trois œillets Les trois roses pour mon amie Les trois œillets pour mon ami Les trois coquelicots pour la petite fille si triste Les trois pensées pour mon ami Les trois soucis pour moi. Pastel A4 All-focus

Article mis en avant

Petite clairière

très dur de peindre en ce moment, je ne sais pas pourquoi, alors que j'ai énormément écrit, j'ai fait un petit dessin, une acrylique, besoin de vert sans aucun doute... ... Ce corps qui souhaitait fleurir comme une branche,Porter ses fruits, devenir flûte dans le gel,L'imagination l'a enfoui dans un essaim bruyantPour que passe, et... Lire la Suite →

Article mis en avant

Nouveau blog sur wordpress

J'ai créé, en tout début de cette année 2020, un nouveau blog uniquement consacré à mes livres publiés et romans en cours d'écriture, ainsi qu' à mes articles, extraits de livres que j'ai aimés. Mon site VOIX ET SILENCE (ici même) que vous êtes nombreux à visiter sera désormais dédié uniquement à mes productions picturales.... Lire la Suite →

Article mis en avant

LA MER VIDE

"Jusqu'à l'horizon la mer vide. Lieu où l'on sent le peu de poids d'une vie, mais c'est la seule. Pas de pensée suivie, seulement l'évidence du corps dans cet espace démesuré pour lui, et parfaitement indifférent. Antoine Emaz, Prises de mer , ed Le phare du cousseix ❤ Acrylique 32x 42

Article mis en avant

Pleine lune

"J'aime les beaux paysages ; ils font quelquefois sur mon âme le même effet qu'un archet bien manié sur un violon sonore ; ils créent des sensations folles; ils augmentent ma joie et rendent le malheur plus supportable."(Mémoires d'un touriste, Stendhal) "Si tel assembalge d'arbres, de montagnes, d'eaux et de maisons, que nous appelons un... Lire la Suite →

Article mis en avant

Vieux rêve de la mer

et ce beau poème de mon amie Cécile VIEUX RÊVE DE LA MER De la mer me revient Le vieux rêve des vagues, Ancres lancées Vers les monstres marins, Poulpe géant, baleine Bleue et narval de légende. Et c'est l'aube marine Avec la houle et ses embruns Et les traces graciles De ces oiseaux sans... Lire la Suite →

Article mis en avant

Les lavis bleus de l’aube

Les lavis bleus de l’aube se diluent doucement dans le masque des brumes. Quels sont ces lourds secrets que tu portes dans ton cœur fatigué ? Laisse toi porter par ce vent qui t'appelle et dont tu ne veux te saisir. "Il souffle où il veut et [toi] tu ne sais où il va", tu... Lire la Suite →

Article mis en avant

Miroirs brisants (extraits, texte en cours)

Il pleut sur ton visage et tes yeux malicieux me sourient. j'aime ma vie, tu dis, je l'aime comme elle est, libre et dans l'instant, simple et sans attache ; l'été décline en bleu les mots de ton sourire grave. Il porte déjà les stigmates d'une vérité que l'arbre a devinée sans moi. J'embrasse tes... Lire la Suite →

Article mis en avant

Furieuse

Dans l’œil de la nuit qui voit au-delà de tout, dans la bouche de la mer aux lèvres étirées en son blanc chaos de sel, j'ai trouvé la clé : une note bleue. Blue note pour un hêtre (à paraître) Acrylique, très grand format 50x65

Article mis en avant

Tryptique

J'ai entendu les plus anciens dire, "Tout ce qui est beau s'en va Comme emporté par les eaux" W.B Yeats Tryptique 1er panneau 2e panneau 3e panneau

Article mis en avant

Eldéric et le Livre des Mondes

un article à propos de Eldéric et le Livre des Mondes, paru dans Le National (Haiti) aujourd'hui Le nationalEldéric et le monde magique de Marie Desvignes - article Eldéric en bonne place à la Librairie La Pléiade à Port au Prince Eldéric et Le livre des Mondes-Marie Desvignes pour le commander c'est ici, pas encore... Lire la Suite →

Article mis en avant

des branches…

[...] Non pas l'estuaire des miroirs, non pas la rose des vents. Toute chose est chemin, les frontières et leurs étendards, l'embrasement, les barricades, la rencontre et son ascension, la voix, ma voix dans mes paumes, les oiseaux qui s'éloignent et laissent leurs noms parmi les branches, les branches et leur histoire. Chronique des branches,... Lire la Suite →

Article mis en avant

mer ardente

Quand la nuit ardente te conduira Dans le sillage des mers N'oublie pas que le coeur du poète Est à la traversée des chemins Et chaque refrain est un silence Pour un grand jubilé Et les sources les plus secrètes Sont comme des ressacs Où les nuits passeront comme le vent Avec leurs écharpes en... Lire la Suite →

Article mis en avant

bord de mer

Les baies taillent la côte basse, Les voiles s’enfuient sur la mer, Au soleil je sèche mes nattes Emplies de sel, Loin de la terre, Sur une pierre plate, Un poisson vert nage vers moi, Vers moi vole une blanche mouette, Je suis insolente, mauvaise, Radieuse et ne sais pas Que le bonheur c’est ça.... Lire la Suite →

Article mis en avant

Joutons !

"L'océan est là sous ma fenêtre. Je regarde cet indomptable, et je lui dis : joutons !" V. Hugo

Article mis en avant

Dans la tourmente

Et, peut-être, les mâts, invitant les orages, Sont-ils de ceux qu’un vent penche sur les naufrages Perdus, sans mâts, sans mâts, ni fertiles îlots … Mais, ô mon coeur, entends le chant des matelots ! Mallarmé Acrylique A5

Article mis en avant

l’écume et le reste

Rappelle-toi ce chien de mer Que nous libérions sur parole Et qui gueule dans le désert Des goémons de nécropole Je suis sûr que la vie est là Avec ses poumons de flanelle Quand il pleure de ces temps-là Le froid tout gris qui nous appelle Je me souviens des soirs là-bas Et des sprints... Lire la Suite →

Article mis en avant

géométrie de la vague

Les apparences marines sont fugaces à tel point que, pour qui l'observe longtemps, l'aspect de la mer devient purement métaphysique Victor Hugo Acrylique 34x44

Article mis en avant

Récit de l’arbre

Achevé le récit de l'orage, l'arbre est rentré dans l'image, dans sa fixité grise où plus rien ne se dessine que les figures de l'attente. Troncs et branches semblent à présent plus massifs, mais il ne s'agit peut-être que d'une illusion d'optique due à l'importance du feuillage dont la cascade figée, d'un vert obscur, occupe... Lire la Suite →

Article mis en avant

Sauve-toi !

Et toujours on avançait, Et toujours s'élargissait l'espace, Et toute la marche de notre caravane Semblait une fuite éternelle, Tandis que, derrière le désert et la colonne, Luisait la lande bleue d'une mer illusoire. extrait du poème Hégire de Goethe (Le Divan écrit en modèle de celui du Persan Hafiz) " Le véritable poète a... Lire la Suite →

Article mis en avant

Exposition en Berry dans les Jardins du Beau

Voici donc encore de belles images de l'expo de quelques-unes de mes Encres, Pastel et Acrylique (sur kakemono) dans le Jardin du Beau dans le Berry, photos prises par mes amis Philo et Jo, merci, merci (en attendant que je m'y aventure à mon tour, fin août, et que je vois ça de près) et... Lire la Suite →

Article mis en avant

Aubes

Lu le très beau livre de Laurence Laurence Chaudouët, La présence de l'aube, Editions Alcyone, 2018 "Ce tremblement blond de la feuille vient-il du coeur ou du ciel illisible ? " encre sur papier

Article mis en avant

au fond des forêts sombres

Quand la brume descend sur le soir l'ombre s'allonge... Ailleurs il pleut comme dans nos cœurs. Ceci est un cri une douce transe au-dessus des collines transfigurées en pardon comme lissées de la main, dans la pudeur d’un corps opprimé. Par endroits, l’ossature étrange (onde blanche), la voix bleuie d’un ange exterminateur. Au bourgeonnement des... Lire la Suite →

Article mis en avant

Juste un peu de fraîcheur

Matin. Mer plate, d'un bleu soutenu, plus sombre que celui, aéré, du ciel. Claquement sec, bref, de petites vagues, comme malgré tout, juste au bord. Forme d'eau uniquement produite par la masse derrière, qui vient s'arrêter sur la plage. Etendue plane de sable mouillé, sans obstacle, et la mer vient seulement s'affaisser, finir là, sans... Lire la Suite →

Article mis en avant

Revue Diérèse et Editions Les Deux-Siciles

Article mis en avant

Dans la forêt

... Ce soir, dans la lumière infinitésimale des étoiles, Les arbres et les fleurs ont répandu leur fraîche odeur. Je marche parmi eux, mais aucun d'eux n'y prête attention. Parfois je pense que lorsque je suis endormie Je dois leur ressembler à la perfection --- Pensées devenues vagues. Ce sera plus naturel pour moi, de... Lire la Suite →

Article mis en avant

Exil et trace, extrait

En attendant la sortie prochaine de Haut cœur de Pierre aux Editions Unicité en septembre pour lequel j'avais été finaliste d'une bourse SGDL en 2013, voici un extrait d'Exil et Trace à son tour finaliste pour cette même bourse cette année. Et en attente d'une décision chez un éditeur. La pluie dégringole, la mer est... Lire la Suite →

Article mis en avant

Exposition dans le Jardin du Beau

Exposition en Berry de quelques unes de mes encres grand format et kakémono dans le jardin de l'asso relais !!! Merci à Lionel et Annie ! pour ceux, curieux, qui ne sont pas loin, c'est à Chaillac, près de St Benoit du Sault, du 1er mai au 1er octobre Dans le Jardin du Beau série... Lire la Suite →

Article mis en avant

Ora(n)ges et cendres

... Où, teignant tout à coup les bleuités, délires Et rythmes lents sous les rutilements du jour, Plus fortes que l'alcool, plus vastes que nos lyres, Fermentent les rousseurs amères de l'amour ! Je sais les cieux crevant en éclairs, et les trombes Et les ressacs et les courants : Je sais le soir, L'aube... Lire la Suite →

Article mis en avant

Retour au bleu

Pastel A4 Quand la tristesse et la joie de la mer Se mélangent séparément - sur la plage au déclin du jour Elle dit : Si la mélancolie me surprenait Je m'étendrais sur le sable nain Pour être nue et pour mourir Et moi je pensais que la mort C'est d'abord les yeux fermés Une... Lire la Suite →

Article mis en avant

Avis de parution-Elderic et le livre des mondes-Legs Editions

[Presse] Vient de paraître dans la collection Jeunesse de LEGS ÉDITION le roman "Eldéric et le Livre des Mondes" de Marie Desvignes. Un soir d’automne, une heure après le renvoi, un violent incendie s’est déclaré dans l’unique école de la petite province de Saint-André et la détruit complètement. Johann, un adolescent de treize ans qui... Lire la Suite →

Article mis en avant

A propos de Langue interdite dans la revue Traversées

Un article sur "La présence de l'aube" dans la revue "Traversées", que je partage avec Marie-Josée Desvignes, pour son recueil "Langue interdite, Langue a-mère". Deux recueils des éditions Alcyone. Chronique de Xavier Bordes. Deux livres de poésie féminine, esthétiquement très beaux, et tous deux d’un lyrisme mesuré et efficace qui m’a beaucoup fait rêver. J’ai... Lire la Suite →

Article mis en avant

si un chagrin…

...si un chagrin plus immense que vous n'en avez jamais eu se dresse devant vous, si une angoisse, comme un léger nuage sombre, vient invalider vos mains et tout ce que vous faites. Il vous faut réaliser que quelque chose vous arrive, que la vie ne vous a pas oublié, qu'elle vous tient dans sa... Lire la Suite →

Article mis en avant

Au coeur du bois…

All-focus "Au coeur du bois chaque pas est une effraction sur le seuil de l'indifférence. Ici la vie se dévoile, dans la chambre d'avril, l'alphabet inversé de notre extravagance. Et la lumière ambrée que tamisent les cimes offre hommage vibrant au manteau de diamants d'une futaie de trembles." Le fruit des saisons, Sébastien Minaux, Editions... Lire la Suite →

Article mis en avant

Quand la brume descend

All-focus Quand la brume descend sur le soir l'ombre s'allonge... Ailleurs il pleut comme dans nos cœurs. Tu avances dans les pudeurs du soir nomade, solitaire innocent, tu offres ton âme au mot qui te délivrera Flamme jetée dans le jour défenestré tu te tais encore ne connais que ce taire ou encore tu parles,... Lire la Suite →

Article mis en avant

clairière

Dessiner, peindre des métamorphoses, fixer des variations gazeuses, rendre un ciel plus vaporeux, plus liquide, esquisser une mer plus éprouvée, plus tourmentée, poser un arbre dans la kyrielle des jours, emplir d'une énergie triomphante et stable cette force naissante, vibrionnante. Ce sont expériences qui élargissent la conscience, captent la joie, augmentent le mystère ... Extrait... Lire la Suite →

Article mis en avant

La forêt, la nuit

Il écoutait dans la nuit, les oiseaux dans le ciel, le vent dans les arbres, le cercle vrombissant du monde qui ne se referme jamais, qui poursuit sa route inlassablement. Dans le silence de sa tête, les prières d'un peuple qui écrivait son histoire, laissant des traces sombres entre les blancs du parchemin de leur... Lire la Suite →

Article mis en avant

Dans la forêt de nulle part*

Seul le fantastique a des chances d'être vrai Pierre Teillard de Chardin *La Forêt de Nulle part, à retrouver dans Eldéric et le Livre des Mondes (collection jeunesse LEGS Edition, à paraître le 22 mai 2019)

Article mis en avant

L’Arbre monde – extrait

« Quelque chose dans le parfum de l'air ordonne à cette femme : Ferme les yeux et pense au saule. Les pleurs que tu verras seront inexacts. Imagine une épine d'acacia. Rien dans ta pensée ne sera assez pointu. Qu'est-ce qui flotte au-dessus de ta tête à cet instant – maintenant? Des arbres encore plus loin se... Lire la Suite →

Un froid sec #22

des extraits à foison, et l’écriture lumineuse de mon amie, l’écrivaine Anna de Sandre

Anna de Sandre

blameless-homeless-31 ET DONC, IL FAISAIT CHAUD ET LA TANTE EUT SOIF SUR LE TRAJET. ELLE DIT Tiens le panier, ma caille, passe devant et prends-moi des citrons. Après, tu m’attends au stand de Michel. t’auras qu’à manger des crevettes , si par hasard je traîne.

Elle avait filé au bar de Saturne boire « juste une bière ». Elle n’en aurait pas pour longtemps.
     Camille était à l’aise parmi les étalages qui entouraient Saint-Estin. Le square à sa droite, de l’autre côté de la rue, montrait au travers des grilles de son entrée son ruisseau aux canards, le pont de bois suspendu qui traversait la largeur de son allée principale et une partie des arbres centenaires.
     Elle se penchait sur les citrons , les choisissait d’un coup d’œil rapide. Tante Ludivine n’aurait plus le temps de l’emmener à l’aire de jeux puisqu’elle avait sa mise en place à préparer. Il…

Voir l’article original 798 mots de plus

Chercher la lumière

Comment demeurer arbredans le reniement de tout ? Le chêne poursuit sa montée-lente obstinéelaisse le nuage l'ignorer. *Même si le dernier arbreconnaissait la dernière paroleil la tairaitpour une promesse d'eau. Nés arbres, Marilyse Leroux, ed L'Aïl des ours, 2020 Acrylique sur toile, 30x30

l’arbre écrit-il… ou est-il écrit ?

l'arbre écrit-il... ou est-il écrit ? (photo prise lors de ma promenade )... je l'agrandis c'est très curieux non ? OUI ou NON... (mais un non imparfait, tant qu'à faire) " Entre l'homme et l'arbre existent des affinités que le regard d'abord ne remarque pas. Quelque chose comme un amour du silence et une obstination... Lire la Suite →

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑