Les lavis bleus de l’aube

Les lavis bleus de l’aube se diluent
doucement
dans le masque des brumes.
Quels sont ces lourds secrets
que tu portes
dans ton cœur fatigué ?
Laisse toi porter
par ce vent
qui t’appelle
et dont tu ne veux te saisir.
« Il souffle où il veut et
[toi] tu ne sais où il va », tu dis.

extrait d’un travail en cours

série de Lavis

Publicités

2 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s